ÉLECTIONS EN HAÏTI : CONTROVERSE DANS LA COMMUNAUTÉ INTERNATIONALE


INDIS, samedi 3 octobre 2020.-Alors que les États-Unis et l'OEA pressent les autorités haïtiennes à organiser des élections au plus vite, la France estime que les conditions techniques, politiques et sécuritaires, comme prérequis, ne sont pas encore réunies.

Dans un communiqué rendu public dans l’après-midi de ce jeudi 1er octobre, l’ambassade de France en Haïti a énuméré une liste de dispositions pratiques, indispensables à l’organisation des élections dans le pays .


L’ambassade de France a souligné notamment: la constitution de listes électorales sincères et exhaustives, encore en cours, qui doit être achevée, tout en signalant le fait que la distribution des nouvelles cartes « dermalog » accuse un grand retard.


De plus, l’ambassade de France a mis l’accent sur la nécessité de construire un consensus le plus large possible, afin de créer un climat de confiance qui n’existe pas aujourd’hui.


L’ambassade de France a également évoqué, le climat d’insécurité qui sévit actuellement dans le pays. « Les électeurs doivent être assurés qu'ils pourront émettre un vote libre, sans subir la pression de groupes armés illégaux.»


Ce communiqué de l’ambassade de France a corroboré les propos de l'ambassadeur français accrédité en Haïti, José Gomez.


En effet, un peu plus tôt dans la journée de ce même jeudi 1er octobre, en marge de la cérémonie d’installation de Jean Yves Boucher comme consul honoraire de France à Jacmel, au Sud-est d'Haïti, le diplomate français qui parlait à la presse, avait exprimé ces mêmes opinions.


Cette position de l’ambassade de France témoigne des controverses au sein de la communauté internationale sur le dossier d’Haiti, un pays confronté à une crise politique récurrente et qui fait face présentement, à d’intenses contestations de la décision du président Jovenel Moïse de nommer en dehors de véritables concertations, un Conseil Électoral Provisoire (CEP), chargé :

-de doter le pays d’une nouvelle constitution; -d’organiser des élections pour le renouvellement du parlement et éventuellement de la présidence.


L’ambassadeur de France fait partie de l’association de chefs des plus hautes missions diplomatiques en Haïti, dénommée Corps Group, très active sur la scène politique du pays, au point de faire qualifier d’ingérence, certaines de ses prises de position publique.


L’OEA, les Nations Unies, l’Union Européenne, les États-Unis, la France, l’Allemagne, le Brésil... sont entre autres pays et organisations internationales, membres du Corps Group. Fin


Servilius Jean Robenson


INDEX INFO SERVICES (INDIS) TELS: (509) 37807171 / 33147878 e-mail: indis2020@yahoo.com Whatsapp: 509 37807171 website: www.indis.top INDIS: INFO POUR SERVIR

Inscrivez-vous à notre newsletter

6 bis, Delmas 60, Delmas, HAITI

indis2020@yahoo.com

tel: (509) 37807171 / 33147878

  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram - Cercle blanc
  • YouTube