BANDITISME: EXACTIONS DES BANDITS, DES HABITANTS DE CROIX-DES-BOUQUETS FUIENT LEURS MAISONS.

Dernière mise à jour : sept. 6


INDIS, dimanche 5 septembre 2021.- Suite à l’offensive des bandits, membres du gang armé dénommé 400 Mawozo, des habitants de plusieurs localités de la commune de Croix-des-Bouquets, ont décidé de fuir leurs maisons, n’emportant pour la plupart que des dossiers importants.


En effet, le gang 400 Mawozo règne en maitre et seigneur dans cette grande commune de la région métropolitaine de Port-au-Prince, confiants et déterminés, certains bandits ne portent plus de cagoules.


Pas un jour ne passe sans qu’il y ait des morts. En milieu de semaine, le gang qui est dirigé par le nommé « Lanmò San Jou, » a incendié des maisons à Bélanton 2, fief d’un autre gang rival dirigé par un certain Carl Henry Poyau alias Déporté, abattu le lundi 30 août dernier à sa sortie d’une banque commerciale dans la commune.


Une policière, résidente de Dagourt, une localité de Croix-des-Bouquets, requérant l’anonymat, a dû fuir sa maison en compagnie de sa famille.


Les habitants de Croix-des-Bouquets, se demandent perplexes à quand la fin de leur calvaire?


Carl Edouard Janvier

50 vues0 commentaire