COUR SUPRÊME : LA JUGE AMY CONEY BARRET, AUDITIONNÉE PAR LE SÉNAT AMÉRICAIN


INDIS, 14 octobre 2020.- Amy Coney Barrett qui a été nommée juge à la Cour Suprême par le président Donald Trump, le 26 septembre 2020, a répondu pour la deuxième fois consécutive aux questions des sénateurs, ce mardi 13 octobre.


Cette fervente chrétienne catholique est en passe de succéder à la très respectée défunte juge féministe et progressiste Ruth Bader Ginsburg, décédée le 18 septembre 2020.


Amy Coney Barrett, très aimée par la droite religieuse américaine, s’était fait accompagner de six de ses sept enfants dont deux, adoptés en Haïti.


Chacun des 22 membres de la commission juridique du Sénat dispose de 10 minutes, pour émettre leur opinion sur sa personne. On relève des déclarations contradictoires, sur le profil et la trajectoire de cette remarquable conservatrice de 48 ans.


Les républicains, majoritaires au sénat, ont, en des termes élogieux, présenté cette chrétienne catholique, comme « une brillante juriste » « une femme exceptionnelle », « une superstar légale » qui, selon eux, saura défendre les libertés religieuses.


Les démocrates, quant à eux, ont peu d’arguments et d’outils, pour bloquer la confirmation de Mme Coney. Ils se contentent de critiquer le contexte de sa nomination et dénoncent « une audition irresponsable » en pleine pandémie. D’autant que trois sénateurs républicains ont été testés positif à la Covid-19, au début de ce mois.


Ces sénateurs démocrates, se sont surtout attaqués au président Donald Trump et à leurs collègues républicains, qu’ils accusent de mépriser les électeurs américains. Ils jugent le processus de confirmation du juge, illégitime, à seulement trois semaines des prochaines élections présidentielles, vu l’enjeu que représente une telle nomination sur l’échiquier politique du pays.


Les démocrates craignent que le renforcement de la majorité républicaine au sein de la Cour Supreme aux États-Unis, ne remettraient pas en question certains acquis sociaux en faveur des catégories vulnérables du pays, dont l’assurance santé Obamacare. Ils se sont toutefois gardés d’abîmer l’image de la juge Coney, très appréciée dans les milieux religieux, qui représentent plus de deux tiers de la population.FIN


Carl Edouard Janvier


INDEX INFO SERVICES (INDIS) TELS: (509) 37807171 / 33147878 e-mail: indis2020@yahoo.com Whatsapp: 509 37807171 website: www.indis.top INDIS: INFO POUR SERVIR

Inscrivez-vous à notre newsletter

6 bis, Delmas 60, Delmas, HAITI

indis2020@yahoo.com

tel: (509) 37807171 / 33147878

  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram - Cercle blanc
  • YouTube