CRISE POLITIQUE : LE 217ÈME ANNIVERSAIRE DE LA BATAILLE DE VERTIÈRES, CÉLÉBRÉ DANS LA DIVISION


INDIS, mercredi 18 novembre 2020.- 217 ans après, les élites politiques haïtiennes se montrent incapables de célébrer la bataille de Vertières dans la convivialité et la sérénité.


Avec un imposant dispositif de sécurité, le pouvoir a d’abord au début de la matinée, organisé une offrande florale, à l’hôtel de la patrie dans le voisinage du palais national, où se trouvent les restes du père de la nation, Jean-Jacques Dessalines, victorieux de la bataille de Vertières, le 18 novembre 1803, à l’entrée du Cap-Haïtien, dans le nord de la république d’Haïti.


Le président Jovenel Moïse a ensuite délivré un message au palais national au cours duquel, il a vanté les prouesses des héros de l’indépendance d’Haïti, sous équipés, mais grâce à leur détermination, ont été capables de mettre en échec, l’armée la plus puissante de l’époque, celle des français, commandée par Napoleon Bonaparte. Cette victoire décisive a conduit à l’indépendance du pays, le 1er janvier 1804.


Un défilé militaire devait marquer la fin de la cérémonie officielle. L’absence des ambassadeurs des pays occidentaux ont été remarqués. À cause du coronavirus, ils sont interdits par leur capitale, de participer à des réunions de plus de 8 personnes.


Division dans la division, dans la discorde, l’opposition de son côté avait mobilisé ses troupes dans la rue. La bande à Moïse Jean Charles s’était rendue devant l’ambassade des États-Unis à Tabarre où le leader du parti « Pitit Desalin » a adressé un message qui enfonce d’avantage la rivalité qui existe au sein de cette opposition, dont une autre branche, n’a pas pu atteindre leur destination devant le palais national au champ-de-mars.


Faisant le bilan de leurs activités au cours de la journée, des leaders politiques réunis au sein de la nouvelle structure dénommée, la direction de l’opposition, sans le citer, s’est attaquée à Moïse Jean Charles qu’ils accusent d’être un faux opposant, de connivence avec le pouvoir.


En guise de bilan, on dénombre éventuellement un mort, des arrestations, des blessés dans les rangs des manifestants et des forces de l’ordre également.


L’utilisation abusive du gaz lacrymogène a été dénoncé et l’incendie de deux véhicules de la police enregistré. Fin


vanseloP


INDEX INFO SERVICES (INDIS)

TELS: (509) 37807171 / 33147878

e-mail: indis2020@yahoo.com

Whatsapp: 509 37807171

website: www.indis.top

INDIS: INFO POUR SERVIR

0 vue0 commentaire

Inscrivez-vous à notre newsletter

6 bis, Delmas 60, Delmas, HAITI

indis2020@yahoo.com

tel: (509) 37807171 / 33147878

  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram
  • YouTube