CULTURE: DÉCÈS DE SUPA DENOT, L’UN DES PIONNIERS DU RAP KREYÒL HAÏTIEN


INDIS, samedi 25 juillet 2020.- Le rappeur haïtien Supa Denot Moïse est mort ce vendredi 24 juillet 2020.


Il avait été sauvagement battu par des individus non identifiés au Portail de Léogâne, puis jeté sur un pile d’immondices non loin de la place Sainte-Anne, au centre-ville de Port-au-Prince.


Récupéré par son amie d’enfance, Katia Georges qui l’avait ramené chez elle, il n’a malheureusement pas survenu à cette violence.


Supa Dénot vivait depuis quelques temps dans la rue, c’est-à-dire en sdf (sans domicile fixe), dans une situation de déclin extrême.


Pionnier parmi les pionniers des rapeurs haïtiens, Supa Dénot a fait ses premiers pas, au début des années 90, aux côtés du légendaire défunt Georges Lys Hérard dit (Master Dji), considéré comme le père du rap kreyòl, dans Haiti Rap N’ Ragga, dont il fut le fondateur.


En 1996, Supa Dénot avait décroché le premier prix du « Concours chante nwel » organisé par la (Télémax, aujourd’hui hors des ondes). Événement marquant de sa carrière qu’il n’a pas su gérer.


Réagissant à sa mort, à l’édition de nouvelles de 8h du soir de ce vendredi 24 juillet, sur les ondes de radio Vision 2000, le ministre de la Culture et de la Communication, Pradel Henriquez, dit avoir côtoyé Supa Dénot, lorsqu’il fut directeur de Telemax, au début des années 2000. « C’était déjà pour moi un cas irrécupérable, victime de son incapacité à maîtriser sa popularité. » Le ministre Henriquez en a profité pour lancer une mise en garde, à d’autres profils du même genre qui, à l’instar de Black Alex et de Ti-Paris, ne terminent leur vie dans un dénuement aussi total.


À INDIS, nous encourageons l’établissement d’un fonds de retraite, pour assurer les vieux jours de ces stars des arts et du sport qui, après avoir été en première classe des délices de la place, finissent leur vie dans la crasse.


Parce qu’il est décédé, Supa Dénot depuis la nouvelle de sa disparition, fait la une de l’actualité. Dans notre société, on mérite la gloire après sa mort. On est bien, si on ne fait rien ou quand on cesse d’exister. Fin


Carl Edouard Janvier


INDEX INFO SERVICES (INDIS) TELS: (509) 37807171 / 33147878 e-mail: indis2020@yahoo.com Whatsapp: 509 37807171 website: www.indis.top INDIS: INFO POUR SERVIR

Inscrivez-vous à notre newsletter

6 bis, Delmas 60, Delmas, HAITI

indis2020@yahoo.com

tel: (509) 37807171 / 33147878

  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram - Cercle blanc
  • YouTube