DES DÉTENUS MEURENT À LA PRISON CIVILE DE PETIT-GOAVE


Selon l’organisation Vision Haïtienne des Droits Humains (VHDH) deux détenus seraient décédés cette semaine à la prison civile de Petit-Goâve, des suites de maladies. Le premier, Sandor Merin, survenu le week-end ecoulé et le deuxième Daniel Bellamy, le mercredi 6 mai 2020.


Le centre d’incarcération de Petit-Goâve se transforme peu à peu en un veritable enfer pour les prisonniers, estime des observateurs.


Aménagé pour héberger 40 détenus, ce petit bâtiment de deux chambres loge aujourd’hui plus de 200 prévenus dont la plupart en détention préventive prolongée.

Faute de soins de santé, les détenus sont souvent exposés à des maladies contagieuses comme la turberculose.


Romulus Jules, directeur exécutif de la VHDH, dénonce cette situation de surpopulation carcérale engendrant des conditions inhumaines de détention.


D’un autre côté, Wilson Noel, coordonnateur de la Ligue pour la Défense des Droits Humains (LDDH) n’a pas caché sa colère face à de telles situations et appelle les autorités à respecter la dignité des personnes en détention à travers le pays.


M. Noël a par ailleurs demandé au Ministère de la Justice et de la Sécurité Publique (MJSP) d’autoriser l’utilisation du nouveau bâtiment devant servir de centre carcéral, dont les travaux sont achevés depuis plus d’un an. Delmas, Haïti, le 9 mai 2020. FIN


INDEX INFO SERVICES (INDIS) TELS: (509) 37807171 / 33147878 e-mail: indis2020@yahoo.com Whatsapp: 509 37807171 website: www.indis.top

INDIS: INFO POUR SERVIR

Inscrivez-vous à notre newsletter

6 bis, Delmas 60, Delmas, HAITI

indis2020@yahoo.com

tel: (509) 37807171 / 33147878

  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram - Cercle blanc
  • YouTube