ELECTIONS AMÉRICAINES: LE PREMIER DÉBAT TRUMP-BIDEN, UNE DÉCEPTION


INDIS, vendredi 2 octobre 2020.- Le premier débat entre les deux principaux candidats aux présidentielles américaines du 3 novembre prochain, a eu lieu, à la Case Western Reserve University de Cleveland, dans l’Ohio, au soir de ce mardi 29 septembre 2020.


Au cours de cette première face à face, entre Donald Trump, du Parti Républicain, le président sortant; et Joe Biden, du Parti Démocrate, ancien vice-président, sous l’administration Obama, les discussions corsées, étaient portées sur ces six points:

1. la nomination de la juge Amy Coney Barrett; 2. la gestion de la pandémie covid-19; 3. l’économie; 4. la situation raciale et la violence dans les villes; 5. le bilan de chaque candidat; 6. l’intégrité des élections.


Le modérateur de ce débat, le septuagénaire, journaliste de Fox News, Chris Wallace, a ajouté, le « changement climatique, » comme un 7ème sujet.


En signe du respect des principes barrières observés dans la lutte contre le coronavirus, les deux candidats ne se sont pas serrés la main, mais le geste de salutations chaleureuses à distance de Joe Biden, n’a pas été répondu par Donald Trump.


Beaucoup plus d’invectives que de propositions concrètes sur les questions de fond, les américains estiment décevant, ce débat à l’allure agressive, venant de deux septuagénaires, Donald Trump (74 ans) et Joe Biden (77 ans), qui ont occupé, les 2 plus hautes fonctions aux États-Unis, Président de 2016 à nos jours, pour Trump et vice-président de 2008 à 2016, pour Biden.


Chris Wallace a eu de sérieuses difficultés à arbitrer les échanges injurieux entre les deux candidats.


« Tout le monde sait que vous êtes un menteur », a lancé Joe Biden à son adversaire, le président Trump, qu’il qualifie de « clown » et « pire président » des Etats-Unis. « Fermer votre gueule,» a-t-il demandé à Trump, qui l’interrompt à ses tours de parole.


« Il n’y a rien d’intelligent en vous », a répliqué Donald Trump, qui est apparu tendu et même déstabilisé par moment, tout en accusant Biden d’être une marionnette de « la gauche radicale ». Il profite de s’attaquer au fils de Joe Biden, Hunter Biden, évoluant dans les affaires en Ukraine.


« Un enseignant paie plus d’impôts que vous, » rétorque Joe Biden. À la question du modérateur, demandant à Trump, est ce vrai, comme l’a affirmé, le journal New York Times, vous n’aviez payé que $750 d’impôts en 2016? Trump a répondu, « j’ai payé des millions de dollars », admettant toutefois, profiter des dispositions légales de l’administration OBAMA, pour se soustraire de certaines obligations fiscales.


Dans cette cacophonie, on peut distinguer, la réthorique du président Trump qui a maintenu sa position contre l’accord de Paris sur le climat, duquel il a dissocié les États-Unis au cours de sa présidence, d’une part, et la promesse de Biden de re-signer cet accord, s’il est élu, d’autre part.


M. Trump a refusé de condamner les suprémacistes blancs d’extrême droite, qui prônent le « Whiteness » (la blancheur), c’est-à-dire la supériorité de la « race blanche. »


À la différence de Joe Biden qui promet de reconnaître le résultat de ces élections, quel qu’il soit, Donald Trump menace de ne pas les accepter, si ce n’est pas lui le gagnant, prédisant des fraudes massives dans les votes par correspondance.


Deux autres débats, entre Donald Trump et Joe Biden, sont prévus pour le jeudi 15 octobre à Miami, en Floride et le jeudi 22 octobre à l'Université de Belmont à Nashville, dans le Tennessee.


Les candidats à la vice-présidence, Mike Pence, pour Donald Trump et Kamala Harris, pour Joe Biden, débattront en confrontation unique, le mercredi 7 octobre, à l'Université de l'Utah, dans la ville de Salt Lake City.


Le débat télévisé dans les élections présidentielles américaines est initiée, le 26 septembre 1960, entre le candidat républicain, Richard Nixon et celui des démocrates, John Fritzgerald Kennedy, remporté par le second.


Depuis 1988, ces débats sont organisés par la Commission Américaine des Débats Présidentiels (CDP), une organisation non partisane et à but non lucratif.


Howie Hawkins, le candidat du Parti des verts (Green Party) et Jo Jorgensen candidate du Parti libertarien (Libertarian Party) ont dénoncé, le caractère "anti-démocratique" des débats, auxquels ils sont exclus. Fin


INDEX INFO SERVICES (INDIS) TELS: (509) 37807171 / 33147878 e-mail: indis2020@yahoo.com Whatsapp: 509 37807171 website: www.indis.top INDIS: INFO POUR SERVIR

Inscrivez-vous à notre newsletter

6 bis, Delmas 60, Delmas, HAITI

indis2020@yahoo.com

tel: (509) 37807171 / 33147878

  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram - Cercle blanc
  • YouTube