ENVIRONNEMENT: LA JOURNÉE MONDIALE CÉLÉBRÉE DANS L’INDIFFÉRENCE EN HAÏTI CE 5 JUIN


INDIS, le 6 juin 2020.- Initiée par les Nations Unies en 1974, la journée mondiale de l’environnement est célébrée le 5 juin de chaque année.


L’environnement est l’ensemble des éléments biotiques ou abiotiques qui nous entourent, dont certains contribuent directement à subvenir à nos besoins.


La Biodiversité est le thème qui a été retenu cette année.

Les espèces vivantes sur la terre, les différents gènes et écosystèmes désignent la biodiversité


Les Nations-Unies estiment à plus d’un million d’espèces végétales et animales, menacés d’extinction. Les activités humaines constituent les principales causes de ce désastre.


La célébration de la journée mondiale de l’environnement cette année a été l’occasion de pencher sur la manière dont les systèmes économiques ont évolué et leur impact sur la dégradation des conditions d’existence.


À cette occasion, dans son message de circonstance, le Secrétaire Général des Nations-Unies, António Guterres, appelle la communauté internationale à accorder la priorité à la nature. « Nous devons reconstruire et placer la nature au cœur de nos processus de décision, » invitant les peuples du monde entier, à changer les mauvaises habitudes et ordonner leurs modes de consommation.


Chaque année, la journée mondiale de l’environnement est organisée par un différent pays hôte. La Colombie a été le pays qui a exercé ce rôle cette année. La Colombie est l’un des pays les plus divers au monde. Elle abrite près de 10% de la biodiversité de la planète.


En Haïti, c’est dans l’indifférence de la population et de la plupart des secteurs organisés que cette journée a été observée. Le seul fait marquant est la signature incognito de certains accords bilatéraux entre le ministre de l’environnement, Abner Septembre et d’autres institutions de l’état, dont le ministère du tourisme, celui de la jeunesse et des sports, l’Université d’État d’Haïti et certaines organisations de la société civile.


Les autorités haïtiennes à travers ces accords s’engagent à mettre en œuvre un ensemble d’activités visant à la protection de la biodiversité en Haïti.


Le niveau de dégradation de l’environnement du pays, menace la survie de la population haïtienne. La responsabilité de l’État et la mobilisation citoyenne semblent être la voie essentielle, à la définition et à l’exécution des politiques publiques, susceptibles de rétablir la situation. Fin La rédaction


INDEX INFO SERVICES (INDIS) TELS: (509) 37807171 / 33147878 e-mail: indis2020@yahoo.com Whatsapp: 509 37807171 website: www.indis.top INDIS: INFO POUR SERVIR

Inscrivez-vous à notre newsletter

6 bis, Delmas 60, Delmas, HAITI

indis2020@yahoo.com

tel: (509) 37807171 / 33147878

  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram - Cercle blanc
  • YouTube