FOOTBALL: VICTOIRE DU BAYERN FACE AU PSG, LES FANS DE L’OM FONT LA FÊTE EN FRANCE


INDIS, lundi 24 août 2020.- En finale de la ligue des champions au Portugal, le Bayern de Munic (Allemagne) bat le Paris St Germain PSG (France), 1-0, but de Kingsley Coman, un français, ancien PSG, à la 59ème minute, ce dimanche 23 août.


Les fanatiques de l’Olympique de Marseille (l’OM) en France, ont lancé des fumigènes allumés lors du but de l’équipe allemande.


Pour des raisons de rivalité entre clubs du même pays, la France, les fans de l’OM (France) ont préféré supporté le Bayern de Munich, une équipe allemande, face au PSG (France), dans la finale de ce prestigieux tournoi international.


Sur fond de cette rivalité, il y a aussi et surtout la mesquinerie. L’OM est l’unique équipe française de football à avoir gagné la coupe de cette ligue d’Europe des clubs champions. Fière d’être la première à faire cet exploit dont ce palmarès lui restera à jamais, les fans de l’OM veulent que leur équipe demeure encore l’unique des équipes de France à remporter cette coupe.


« Non seulement on sera à jamais les premiers à avoir gagné cette coupe, mais ce soir encore on va rester les seuls! » a déclaré Richard, écharpe de l'OM autour du cou. Il a participé à la grande clameur qui a salué l’unique but de la partie marquée par le Bayern.


Les marseillais ont, durant toute la rencontre, conspué ouvertement l'équipe parisienne, soutenant les bavarois et insultants les parisiens par des chants résonnants habituellement au Vélodrome, leur stade mythique.


« On ne s'attendait pas à être soutenu comme ça, ils sont derrière le Bayern comme si c'était leur propre club » ont réagi avec étonnement, Ursula et Wim, deux jeunes touristes allemands, en vacances à Marseille.


Vendredi, 2 jours avant le match, un arrêté préfectoral interdisant le maillot du PSG sur le Vieux-Port de Marseille sous peine de 30,000 euros d'amende et de 6 mois de prison avait été abrogé. La police de Marseille a toutefois, invité les supporteurs parisiens à ne pas porter de maillots, de drapeaux et d’autres objets dans l'espace public. Ils étaient appelés à faire preuve de modération dans leurs éventuelles célébrations, pour éviter d’être pris à partie.

« On est chez nous, quel que soit le résultat du match, les Parisiens ne feront pas la fête à Marseille » avait annoncé à la mi-temps Yoann, un membre des South Winners.


Une scène de liesse a éclaté au coup de sifflet final, comme si c’est Marseille qui jouait et qui avait gagné.


Les supporters parisiens quant à eux, avaient diffusé sur les réseaux sociaux, des vidéos qui montraient des gens en train de cracher sur le logo de l'OM ou d'uriner sur le stade Vélodrome.


En France, les matchs entre le PSG et l’OM sont considérés comme des derbys et donnent constamment lieu à des graves scènes de violence soit au Vélodrome, stade de l’OM ou au stade de France, propriété du PSG. Fin


Carl Edouard Janvier


INDEX INFO SERVICES (INDIS) TELS: (509) 37807171 / 33147878 e-mail: indis2020@yahoo.com Whatsapp: 509 37807171 website: www.indis.top INDIS: INFO POUR SERVIR

Inscrivez-vous à notre newsletter

6 bis, Delmas 60, Delmas, HAITI

indis2020@yahoo.com

tel: (509) 37807171 / 33147878

  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram - Cercle blanc
  • YouTube