HAÏTI: PREMIÈRE MANIFESTATION DE L’OPPOSITION SOUS L’ÈRE DE LA COVID 19


Comme annoncé, des partisans de l’opposition ont gagné les rues ce lundi, à l’occasion de la fête du Drapeau. Ils étaient des dizaines de militants à se rassembler dans la commune de Delmas quand des agents des forces de l’ordre les ont dispersés à coups de gaz lacrymogène pour cause de non respect des consignes établies par les autorités dans le cadre de la lutte contre la covid-19.


À l’occasion de cette journée de mobilisation, la Police Nationale a mis aux arrêts deux militants de l’opposition, identifiés aux noms de Patrice Célestin et Guy Numa Joseph. Ces derniers se trouvaient à bord d’un char incitant les citoyens à prendre part au manif. Ils ont tous les deux été conduits au commissariat de Delmas 33.



Le syndicaliste et professeur Josué Mérilien a été, lui aussi, arrêté au cours de cette manifestation. Après avoir été molesté par des agents de police, il a pu obtenir sa libération, a appris INDIS d’une source digne de foi.


Lors de son adresse à la nation, le chef de l’État a appelé les citoyens à identifier leurs vrais ennemis. Un message mal reçu par les membres de l’opposition qui ont voulu vainement donner une réplique à Jovenel Moïse.


Dans un contexte marqué par la montée en puissance des cas de covid-19 en Haïti, en tirant à boulets rouges sur ses opposants politiques, des citoyens estiment que le président Moïse a raté l’occasion de profiter de la fête du drapeau, symbole d’unité nationale, pour rassembler les fils du pays.


Jean Robenson Servilius 18 mai 2020


INDEX INFO SERVICES (INDIS)

TELS: (509) 37807171 / 33147878 e-mail: indis2020@yahoo.com Whatsapp: 509 37807171 website: www.indis.top

INDIS: INFO POUR SERVIR

Inscrivez-vous à notre newsletter

6 bis, Delmas 60, Delmas, HAITI

indis2020@yahoo.com

tel: (509) 37807171 / 33147878

  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram - Cercle blanc
  • YouTube