INSÉCURITÉ: DES BANDITS TRAQUÉS PAR LES AUTORITÉS DU CAP-HAÏTIEN CE LUNDI 15 JUIN 2020.


INDIS, lundi 15 juin 2020.- La mairie du Cap-Haïtien, la direction départementale des travaux publics et la police de cette ville, ont lancé ce lundi 15 juin, une opération de démolition des maisons des membres connus des gangs armés, qui sèment la terreur dans les quartiers populaires de Shada et de Nan Bannann.


En effet, il y a plusieurs jours, une vive tension a régné au Cap-Haïtien, deuxième ville du pays, depuis l’affrontement meurtrier entre deux gangs rivaux, qui discutent le contrôle de la zône.


Dans une tentative de la police pour rétablir l’ordre, un policier, Joseph Larousse a été enlevé, puis retrouvé mort 24 heures après, le 12 juin, jour du 25eme anniversaire de la PNH (Police Nationale d’Haïti).


Des descentes des lieux subséquentes de la police ont permis de procéder à l’arrestation d’au moins 24 présumés bandits dont 3 femmes, pour la plupart très jeunes.


Le phénomène des gangs armés constitue l’un des plus grands dilemmes du pays depuis quelques temps. Formés de jeunes et même d’adolescents, dans les villes comme en milieu rural, les gangs armés représentent le cauchemar de la population. Fin


INDEX INFO SERVICES (INDIS) TELS: (509) 37807171 / 33147878 e-mail: indis2020@yahoo.com Whatsapp: 509 37807171 website: www.indis.top INDIS: INFO POUR SERVIR

Inscrivez-vous à notre newsletter

6 bis, Delmas 60, Delmas, HAITI

indis2020@yahoo.com

tel: (509) 37807171 / 33147878

  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram - Cercle blanc
  • YouTube