MIGRATION : PLUS DE 10,000 MIGRANTS, LA PLUPART DES HAÏTIENS, MASSÉS SOUS LE PONT DEL RIO AU TEXAS


INDIS, dimanche 19 septembre 2021.- Plus de 10,000 migrants, des haïtiens pour la plupart, sont massés sous le pont Del Rio, dans l’État du Texas aux États-Unis d’Amérique depuis plusieurs jours.


Ils étaient environ 2,000, il y a une semaine. Le nombre avoisine 10,500 ce vendredi 17 septembre.


Des haïtiens en majorité, mais aussi des cubains et autres latino américains, ont parcouru de très longues distances, pendant 2, jusqu’à 3 à 4 mois. Ils viennent du Mexique le plus court trajet, mais surtout du Brésil et de l’Argentine.


Certains épuisés ont péri en route ou sont victimes de la fureur des animaux sauvages des forêts de l’amazonie sur leur titanesque parcours, en vue d’atteindre les États-Unis d’Amérique à la recherche du mieux être.


Beaucoup de ces migrants, (hommes, femmes et enfants), souvent induits en erreur par des passeurs malhonnêtes qui les ont soutirés de fortes sommes d’argent, subissent des situations horribles de viols, quand ils ne sont pas abandonnés ou considérés comme tout simplement disparus.


Pressuré par l’opposition républicaine, l’administration démocrate de Joe Biden, décident de déporter ce nouveau flux de migrants dans leur pays d’origine.


Une décision qui représente une très grande déception pour nos compatriotes haïtiens en particulier, qui ont tant misé sur ce voyage.


En Haïti, la situation du pays est aggravé depuis l’assassinat du président Jovenel Moïse, le 7 juillet 2021 et le séisme meurtrier du 14 août dernier, ayant dévasté les départements du Sud, de la Grand’Anse et des Nippes, faisant plus de 2,000 morts et des dégâts matériels évalués à environ 2 milliards de dollars américains.


Carl Edouard Janvier

21 vues0 commentaire