UNE COUR D'APPEL AMÉRICAINE AUTORISE LE PRÉSIDENT TRUMP À DÉPORTER LES RÉFUGIERS PROTÉGÉS PAR LE TPS


INDIS, mardi 15 septembre 2020.-Le Président américain, Donald Trump vient d'obtenir d'une Cour d'appel fédérale, l'autorisation de procéder à l’annulation du statut de protection temporaire « Temporary protected status » (TPS), concernant environ 400 000 immigrants du Soudan, du Nicaragua, d’Haïti et du Salvador.


Dans une ordonnance rendue publique ce lundi 14 septembre, la Cour d’appel américaine pour le neuvième circuit, basée en Californie, a annulé une injonction préliminaire émise par le juge de district Edward Chen en 2018, qui empêchait à l’administration Trump de mettre fin au TPS, pour les immigrants des 4 pays cités plus haut.


Créé par le Congrès des États-Unis, à travers la loi de 1990 relative à l’immigration américaine, le TPS est un programme temporaire de protection sociale renouvelable accordé aux réfugiés qui ne sont pas en règle avec le service de l’immigration et le département de la sécurité intérieure américaine.


Ils sont nombreux, des refugiers de plusiers horizons vivant actuellement aux État-Unis, à être bénéficiaires de ce programme.


Cette nouvelle décision judiciaire américaine, est susceptible d’affecter plus de 300 000 Salvadoriens, 5 000 Nicaraguayens, 1 000 Soudanais et 58 000 Haïtiens, menacés de déportation à partir de janvier 2021, date à laquelle le moratoire en cours prendra fin.


Servilius Jean Robenson


INDEX INFO SERVICES (INDIS) TELS: (509) 37807171 / 33147878 e-mail: indis2020@yahoo.com Whatsapp: 509 37807171 website: www.indis.top INDIS: INFO POUR SERVIR

Inscrivez-vous à notre newsletter

6 bis, Delmas 60, Delmas, HAITI

indis2020@yahoo.com

tel: (509) 37807171 / 33147878

  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram - Cercle blanc
  • YouTube