VIOLENCE : ASSASSINAT DE GRÉGORY ST HILAIRE, LE PARQUET RÉCLAME UNE ENQUÊTE


INDIS, lundi 5 octobre 2020.- Le Commissaire du Gouvernement près le Tribunal de Première Instance de Port-au-Prince, Ducarmel Gabriel, a délégué une commission rogatoire auprès du directeur central de la police judiciaire, Frédéric Leconte, pour diligenter une enquête, suite à la mort par balles de l’étudiant finissant à l’École Normale Superieure (ENS).


Le Commissaire du Gouvernement, chef du Parquet de Port-au-Prince a aussi demandé à la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ), à tout mettre en œuvre, pour faire la lumière sur ce meurtre, en identifiant et en recherchant, les auteurs et complices de ce crime, qui doivent répondre de leurs forfaits.


Dans la foulée, à travers deux notes distinctes, publiées dans la journée du samedi 3 octobre, la direction de l’École Normale Supérieure et l’Association des Professeurs de l’Université d’État d’Haïti, ont exprimé leur consternation suite au drame survenu la veille, à savoir l’assassinat de l’étudiant Grégory St Hilaire.


« La direction de l’École Normale Supérieure (ENS), condamne avec la plus grande fermeté, l’assassinat de l’étudiant Grégory Saint-Hilaire par des agents de l’Unité de Sécurité Générale du Palais national (USGPN) dans l’enceinte même de l’ENS, le vendredi 2 octobre 2020, aux environs de 7:00 PM.»


Les dirigeants de l’ENS appellent à la mobilisation de toute la communauté universitaire et de toute la nation, pour que la justice soit rendue à la famille de Grégory St Hilaire et mettre fin à ce régime sanguinaire, écrivent-ils.


Dans la même veine, l’association des professeurs de l’Université d’État d’Haïti (APUEH) a pour sa part, protesté contre le meurtre crapuleux de cet étudiant, originaire de Village de Dieu. « En toute circonstance, les forces de l’ordre, de toutes les unités de la PNH, quelque soit leur mission, doivent faire preuve de retenue, » a lancé l’APUEH dans sa note endossée par au moins 54 professeurs.


Les protagonistes n’ont pas ménagé leur propos, pour fustiger le gouvernement qu’ils considèrent comme « une menace pour la nation. »


Grégory Saint-Hilaire, étudiant finissant à l’Ecole Normale Supérieure (ENS), une faculté de l’Université d’État d’Haïti a été lâchement abattu, en début de soirée de ce vendredi 2 octobre, dans l’enceinte de l’ENS où il étudiait les sciences sociales.


Des étudiants qui étaient sur les lieux ont indexé un agent de l’USGPN qui aurait tiré à hauteur d’hommes en direction de l’étudiant victime.


Quelques heures après son assassinat, un incendie s’est éclaté et a détruit, entre autres, l’espace qui logeait la bibliothèque de l’ENS. Fin


Eventz Guerrier


INDEX INFO SERVICES (INDIS) TELS: (509) 37807171 / 33147878 e-mail: indis2020@yahoo.com Whatsapp: 509 37807171 website: www.indis.top INDIS: INFO POUR SERVIR

Inscrivez-vous à notre newsletter

6 bis, Delmas 60, Delmas, HAITI

indis2020@yahoo.com

tel: (509) 37807171 / 33147878

  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram - Cercle blanc
  • YouTube