VIOLENCE : FANTÔME 509 A ENCORE TERRORISÉ PORT-AU-PRINCE


INDIS, mercredi 16 septembre 2020.- L’association de policiers dénommée Fantôme 509 a encore terrorisé Port-au-Prince aujourd’hui.

Après leurs opérations violentes des samedi 12 et lundi 14 septembre, sans répit, Fantôme 509 a, une fois de plus, semé la panique dans la capitale, en début d’après-midi de ce mercredi 16 septembre.

À Delmas 75, les locaux du Fonds d’Assistance Économique et Sociale (FAES) ont été attaqués, plusieurs véhicules en stationnement incendiés. En 5 jours, le filiale de l’Office Nationale d’Identification (ONI) à Bourdon, a été une troisième fois saccagée.

Au moins 7 véhicules de service de l’état dont un autobus de transport en commun misent a feu.

Ces policiers contestataires violents exigent la libération de Jean Pascal Alexandre, leur collègue incarcéré depuis 4 mois, pour destruction de biens publics entre autres. Ils réclament également la réintégration du policier Abelson Gros-Nègre, porte-parole du Syndicat de la Police Nationale d’Haïti (SPNH) révoqué, il y a 2 semaines.

Ils avaient pu obtenir ce samedi 12 septembre, la libération de 5 policiers incarcérés pour avoir abandonné leur poste au domicile du Bâtonnier Monferrier Dorval, assassiné le 28 août 2020, dont ce lieu qui constituait la scène du crime qu’ils étaient chargés de surveiller, a été souillée, escaladée et cambriolée.

Le cortège de fantôme 509, composé de policiers en uniformes encagoulés, de civils armés et non armés, à moto et à pied, en sillonnant certaines rues de la capitale s’était fait remarquer à la rue Chavannes devant le siège de la radio télé Caraibes (RTVC), très menacée. Ce média privé, l’un des plus importants du pays, est accusé de supporter le pouvoir. Le journaliste Roberde Celine dit Bob C, l’un des 3 animateurs du journal grand boulevard de 5h AM, est particulièrement ciblé.

Bob C a récemment repris service à la station après plusieurs mois d’absence. INDIS dénonce une atteinte à la tolérance et à la liberté d’expression.

Radio Caraibes a toujours offert une programmation équilibrée avec plusieurs courants d’opinion hostiles et sensiblement favorables au pouvoir, en témoignent les émissions animées par Jean Monard Metellus, Jacques Adler Jean Pierre versus Emmanuel Jean François, jadis Matin Caraibes.

En trois 3 jours d’exactions de ces policiers dissidents, aucune arrestation, aucune action dissuasive des autorités n’a été enregistrée.

De sa mission de protéger et servir, la PNH semble opter pour agresser et détruire. FIN

Édito INDIS

INDEX INFO SERVICES (INDIS) TELS: (509) 37807171 / 33147878 e-mail: indis2020@yahoo.com Whatsapp: 509 37807171 website: www.indis.top INDIS: INFO POUR SERVIR

Inscrivez-vous à notre newsletter

6 bis, Delmas 60, Delmas, HAITI

indis2020@yahoo.com

tel: (509) 37807171 / 33147878

  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram - Cercle blanc
  • YouTube