YANICK JOSEPHENTRE LA SOLIDARITÉ ET LA TOURMENTE


INDIS, Delmas, 21 mai 2020.- À Port-au-Prince, des policiers en uniformes étaient remarqués dans la zone de résidence de Yanick Joseph à l’angle de la rue Capois et Chavannes, non loin de Radio Télé Caraïbes, ce jeudi 21 mai 2020 tôt dans la matinée.


La Coordonnatrice du Syndicat de la Police Nationale d’Haiti (SPNH), agent 2 de son état, révoquée après les incidents du 7 février 2020 à l’Inspection Générale de la Police Nationale d’Haïti (PNH) où elle avait défiée ses chefs hiérarchiques. Réintégrée sous pression quelques semaines plus tard, elle fait l’objet d’un mandat d’amener du parquet de Port-au-Prince.


En effet, dans une déclaration orageuse en circulation sur les réseaux sociaux qui lui est attribuée, Yanick Joseph aurait menacé de libérer de force son collègue Jean Pascal Alexandre du groupe Fantôme 509, écroué au Pénitencier National pour assassinat, incendie criminel, destruction de biens publics et atteinte à la sûreté intérieure de l’état.


Loin de vouloir procéder à l’arrestation de Yanick Joseph, les policiers présents aux alentours de sa résidence, entendaient manifester leur solidarité à son égard, a-t-on fait savoir à INDIS.

Par ailleurs, des dissensions semblent être enregistrées au sein du SPNH, suites aux mesures disciplinaires appliquées par la direction générale de la PNH touchant des policiers suspectés de participer aux actes de brigandages constatés à la capitale ces derniers temps. Ces actes, souvent revendiqués par le SPNH ou Fantômes 509, deux groupes de policiers contestataires violents qui disent réclamer des meilleures conditions de travail au sein de l’institution.Fin


INDEX INFO SERVICES (INDIS) TELS: (509) 37807171 / 33147878 e-mail: indis2020@yahoo.com Whatsapp: 509 37807171 website: www.indis.top INDIS: INFO POUR SERVIR

Inscrivez-vous à notre newsletter

6 bis, Delmas 60, Delmas, HAITI

indis2020@yahoo.com

tel: (509) 37807171 / 33147878

  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram - Cercle blanc
  • YouTube